Chercher l’âme sœur ?

Célibataires ou mariés, tous nous espérons vivre avec cet autre qui nous comprendrait si bien, entrerait avec facilité dans nos projets, nos états d’âme, nos aspirations profondes. Notre cœur a soif de cette présence qui protégerait de l’isolement et du chagrin, de cette personne avec qui tout partager, avec qui construire un monde meilleur.

Le célibataire peut toujours chercher cette âme sœur fusionnelle, il ne la trouvera pas ! L’homme ou la femme marié(e) peut espérer que son conjoint le ou la comprenne parfaitement, il sera toujours déçu ! Bien sûr, l’amoureux s’efforcera de combler ce besoin insatiable d’affection, d’écoute, de soutien. Mais il n’est pas tout-puissant, et arrive donc toujours un moment où il réalise que cette tâche est démesurée. C’est l’heure de la désillusion : « qu’est-ce que je fais avec lui/elle ? ». Ce que notre âme espère en réalité, c’est l’Amour absolu, inconditionnel, éternel, parfait. Seul Dieu peut combler notre cœur fidèlement.

Alors ici et maintenant, qu’espérer d’une relation de couple ? La rencontre de la différence ! Non, l’autre ne fonctionne pas comme moi, et c’est cela qui m’enrichit. Ensemble, homme et femme, nous allons nous donner, avec nos émotions, nos pensées, nos prières, notre corps, notre vie. Si je vis une relation fusionnelle dans laquelle l’autre est toujours au même diapason que moi, je n’ai rien à lui donner ni à recevoir, c’est moi que je vois en miroir et que j’aime en lui. C’est confortable mais cela ne m’enrichit pas, je ne m’ouvre pas véritablement à l’autre. Au contraire, si je choisis de me donner avec mes différences, c’est la surprise qui m’attend, la joie de découvrir et d’apprendre à connaître ce que je ne maîtrise pas.

22 conseillères conjugales à votre disposition.

Depuis plus de 20 ans, le cabinet Raphaël, cabinet de conseil conjugal et familial, vous accompagne sur le chemin de votre vie affective et relationnelle.

Cependant, se donner avec ses différences est parfois difficile. D’où vient ce repli ? Nous pouvons proposer quelques hypothèses : peut-être mon parent de l’autre sexe m’a-t’ il humilié et je ne me sens pas à son niveau; peut-être ne m’a-t’ il pas fait éprouver que je pouvais émerveiller plus tard une personne de son sexe ;peut-être n’ai-je pas eu devant moi l’image d’un couple heureux où l’amour se donne et se reçoit, mais celle d’un couple qui laisse planer un doute sur le sentiment amoureux ; peut-être ai-je simplement été trop gâté, je n’ai besoin de personne ; ou peut-être encore me suis-je brûlé les ailes en me lançant trop vite, trop tôt, trop souvent dans des relations affectives et/ou sexuelles , ou encore ai-je vécu une histoire traumatisante.

Ayant alors identifié mon frein vers l’autre, pour ne pas en rester là, je vais chercher ce dont j’aurais eu besoin, ce qui m’aurait consolé dans cette situation précise qui m’a blessé. Ainsi, je soigne mon cœur, je le console. Peu à peu réparé, je ne chercherai plus un double qui soit ma béquille, mais j’aurai le désir réaliste de rencontrer l’autre pour partager l’amour et la vie. Et cette communion sera notre finalité, et elle portera du fruit.

Véronique de Lachapelle

Conseillère Conjugale et Familiale à Paris

Membre du Cabinet Raphaël

22 conseillères conjugales à votre disposition.

Depuis plus de 20 ans, le cabinet Raphaël, cabinet de conseil conjugal et familial, vous accompagne sur le chemin de votre vie affective et relationnelle.

comment avoir une bonne communication dans le couple?

22 conseillères conjugales à votre disposition.

Depuis plus de 20 ans, le cabinet Raphaël, cabinet de conseil conjugal et familial, vous accompagne sur le chemin de votre vie affective et relationnelle.

Ces articles pourraient vous plaire !

La solitude dans le couple

La solitude dans le couple

Le sentiment de solitude peut grandir parfois insidieusement au cœur des couples. Vous vivez pourtant sous le même toit et votre projet est bien de vous aimer, alors d’où vient cet éloignement qui plombe votre envie d’exprimer ce que vous avez dans le cœur ?
Claude Guary, conseillère conjugale et familiale à Nancy, vous donne quelques pistes sur le blog du Cabinet Raphaël.