Mon conjoint ne répond pas à mes besoins

Mon conjoint ne répond pas à mes besoins

Bien souvent, j’entends dans mon cabinet cette phrase : « s’ il m’aimait vraiment, il saurait ce dont j’ai besoin » ou encore « ça fait tellement longtemps qu’on se connaît, elle sait bien ce dont j’ai besoin »

Voici une croyance bien ancrée et un dangereux piège pour l’entente et la communication en couple. 

Chaque personne est seule à connaître ses besoins quotidiens et ses désirs profonds. 

Les besoins peuvent changer et évoluer selon le contexte et les petits ou grands imprévus de la vie. Il est donc absolument nécessaire de les dire et de les redire à son conjoint. Comment peut-il deviner ce que je vis en moi et les attentes qui bougent sans cesse au gré de mes émotions et de mes expériences ? 

Sylvie, durant la semaine, s’était fait une joie du week-end à venir, imaginant une sortie familiale au parc et un pique-nique. Elle ressentait le besoin d’un moment intime et familial. Et voilà que Pierre lui annonce que samedi il va jouer au rugby et qu’il invite son club à un apéro dinatoire au bar d’en face. Sylvie est si contrariée qu’elle se mure dans le silence et nourrit tout le week-end une rancœur contre Pierre, qu’elle qualifie intérieurement de mauvais père et d’égoïste. Pierre est triste et en colère de l’attitude de Sylvie qu’il ne s’explique pas. 

Voici l’illustration d’un besoin non formulé qui engendre beaucoup de souffrance dans le couple. Si Sylvie avait pris le temps d’exprimer son besoin d’intimité et de retrouvailles familiales dans la semaine, Pierre aurait pu modifier, reporter, accéder à sa demande. Au mieux, ils auraient pu trouver un compromis apportant à chacun satisfaction et joie de se savoir pris en compte.

Une des caractéristiques de l’affirmation de soi est la capacité à demander. 

Souvent on craint de faire face à  un refus ou un rejet et d’être blessé. Pourtant demander c’est aussi l’occasion de se faire connaître, de se faire comprendre, de permettre à l’autre de répondre à notre requête, selon ses propres capacités. C’est aussi une invitation à le laisser exprimer ses propres besoins et nous permettre de pouvoir y répondre ou non, selon nos limites. 

En tout état de cause, cela favorise le dialogue et la juste relation dans le couple, l’occasion d’équilibrer la satisfaction des besoins de chacun en étant créatifs et souples.

Sylvie et Pierre se sont parlé après ce fameux week-end. Ils ont pu se dire les besoins de chacun : besoin de temps de qualité en famille pour Sylvie et besoin de convivialité et d’ouverture aux autres pour Pierre. Ils ont projeté de partir à Center Parc en famille quinze jours plus tard et Pierre a été heureux de voir Sylvie assister à son match de rugby en club le mardi suivant. 

Exprimer ses besoins à son conjoint, c’est lui permettre de manifester son amour concrètement. C’est sortir de la rancœur du silence et des non-dits, c’est devenir soi-même attentif aux besoins de l’autre et devenir toujours plus acteur dans la croissance de notre couple !

Marie-Claire de Laforcade

Conseillère conjugale et familiale dans les Yvelines

Membre du Cabinet Raphaël

Mon couple va mal

Mon couple va mal

La vie de couple n’est pas facile car l’amour n’est pas magique. Quand le défi du couple est de vivre dans la durée, cela demande de se retrousser les manches. « Stéphane : notre couple bat de l’aile avec Evelyne nous passons le plus clair de notre temps à...

Influenceurs et réseaux sociaux, nouveaux rivaux du couple ?

Influenceurs et réseaux sociaux, nouveaux rivaux du couple ?

Les jeunes couples consultent avec une thématique de plus en plus fréquente : un étrange sentiment de jalousie… à l’égard des influenceurs et des réseaux sociaux. Sur le blog du Cabinet Raphaël, Anne-Laure Peaucelle, conseillère conjugale et familiale à Rennes, analyse la place grandissante de ces nouveaux rivaux du couple, et comment ils peuvent finir par abîmer la relation conjugale.

Où est ma place dans le monde en 2022?

Où est ma place dans le monde en 2022?

Aujourd’hui, peut-être plus qu’avant, chacun cherche sa place ou cherche comment habiter sa place ! Un terme aux contours plus ou moins larges, qui englobe, tout à la fois et en même temps, l’endroit, le métier, le statut affectif et relationnel, mais pas seulement !!